TOP 5 des vinyls les plus chers

03 juillet 2012, 14:44. Posté par
18 857 vue(s)
Bookmark and Share

Palmarès des disques vinyls les plus chers de tous les temps !

Le bon vieux disque vinyl, aujourd’hui objet nostalgique du passé aux sonorités typique ou de travail pour certains artistes, qui ne servait qu’à écouter la musique des artistes avant les K7, CD’s ou autres MP3 peut devenir aujourd’hui un véritable trésor pour qui sait chercher mais autant dire qu’en plus de vos talents d’enquêteur et de fureteur, il vous faudra une bonne dose de patience et surtout un porte-monnaie relativement large qui vous permettra d’accéder avec plus d’aisance au saint Graal que vous convoitez. C’est donc les vinyls les plus chers et donc les plus rares que Trendy Magazine vous propose de consulter. Un top qui tout additionné atteint tout de même plus de 700.000$ ! et force est de constater que le mythique groupe anglais que l’on surnommait les 4 garçons dans le vent, nous avons nommé The Beatles occupent une place de choix parmi ce top avec 4 disques présents dans le top ainsi qu’un de John Lennon (ex-membre des Beatles) et oui rien que çà ! Alors fouillez bien vos placards car qui sait vous y avez peut-être des trésors sans le savoir. (Cliquez sur les images pour les agrandir)

The Quarrymen – That’ll Be the Day/In Spite of All the Danger ($233,000)

Durant l’année 1958, un groupe amateur enregistre en toute simplicité et juste pour le plaisir That’ll Be the Day, une reprise d’une chanson de Buddy Holly ainsi qu’une de leur composition. Ce qu’il faut retenir surtout, c’est que ce petit groupe sans prétention est composé de John Lennon, Paul McCartney, et George Harrison, quasiment le quatuor au complet donc ! A la connaissance de tous, il n’y aurait eu qu’une copie de ce disque 78 tours contenant les deux seules chansons enregistrées professionnellement par The Quarrymen et bien qu’estimée à plus de 200.000$, cette version appartient à Paul McCartney, qui ne l’a jamais vendue … un bel héritage …

John Lennon & Yoko Ono – Double Fantasy ($150,000)

Souvenez-vous, le 8 décembre 1980, le tristement célèbre Mark David Chapman achète le dernier disque de son idole, John Lennon, « Double Fantasy » et obtient de lui une dédicace personnalisée. Étant donné que ce même Mark David Chapman est l’auteur du meurtre de John Lennon, ce disque double donc de valeur au point d’atteindre la deuxième place de ce classement. Notez qu’en plus de l’autographe, des annotations des enquêteurs de police de l’époque s’y trouvent aussi. Riche en émotions …

The Beatles – Yesterday and Today ($85,000)

Lady Gaga et consorts n’ont donc rien inventé puisque lors de la sortie de ce disque, en 1966, la pochette, qui représente les Beatles flanqués des poupées décapitées et de morceaux de viande, a suscité indignation et controverse. La compagnie en charge de la distribution à l’époque, Paraphone, rappelle donc les albums et change la pochette en un peu plus angélique mais moins stylistique. Mais c’était aussi sans compter sur Alan Livingstone, l’ancien président de Capitol pour qui les Beatles avait signé, qui a décidé contre vents et marées d’en garder un exemplaire et de le remontrer à la surface que 20 ans plus tard. Cette copie vaut environ 85,000 dollars, mais d’autres sont disponibles, pour quelques dizaines de milliers de dollars en moins … pas logique tout çà !

The Beatles – Please Please Me ($47,000)

Le 22 novembre de l’année 1963, le Président des États-Unis JFK décède des suites de l’attentat dont il est victime, les Beatles, eux souhaitent s’exporter dans ce même pays et y sortent leur premier single qui s’intitule Please Please Me, le tout grâce à la compagnie Vee-Jay. Manque de chance, le nom du groupe a été mal orthographié sur la pochette, qui crédite « The Beattles » (avec deux T). De plus l’album est un flop total à tel point qu’il se vend qu’à 7310 exemplaires. Une année noire donc (dans tous les sens du terme). Le disque a une deuxième chance et devient un objet de collection très rare, et en 2007, un propriétaire a refusé de s’en séparer pour la somme de 30 000 livres. Un fou … riche ou passionné !


Frank Wilson – Do I Love You (Indeed I Do) ($40,000)

Pressé à seulement 250 unités, ce classique de Northern Soul a malgré que Franck Wilson a décidé de se concentrer sur la production et de détruire les démos eu une deuxième vie. Seules Deux copies ont survécus, et l’une d’entre elle a été vendue à un collectionneur fin connaisseur pour la somme de 25 000 livres en mai 2009.

 

 

 

 

 

Retrouvez aussi un peu plus bas dans ce top, 

Bob Dylan – The Freewheelin’ Bob Dylan ($35,000)

La version originale de cet album est sorti en 1963 et contenait 4 pistes qui furent rapidement enlevées de l’album, jugées trop « has been » par Bob Dylan. Les 2 copies stéréo qui se baladent ont une pochette avec un logo « Stereo/360° Sound » et un autocollant « Singing His Sensational Hit, Blowin’ in the Wind ». Les copies en mono se vendent aux environs de 10 000 dollars. Ah là là, çà fait rêver …

 

Long Cleve Reed & Little Harvey Hull – Original Stack O’Lee Blues ($30,000)

Pas moins de 30 000 dollars ont été offerts au collectionneur Joe Bussard pour ce 78 tours original datant de 1927. La folie des années 20 n’est plus prohibée …

 

 

Jean Michel Jarre – Music for Supermarkets ($30,000)

Un frenchie se retrouve tout de même dans ce top (Cocorico !) et pas n’importe qui puisqu’il s’agit de Jean Michel Jarre qui en 1983 sortait « Musique pour supermarché ». Un problème financier est venu s’immiscer dans les rouages. Résultat ? Le disque a été produit à un seul exemplaire en vinyle et la matrice pour le pressage a été détruite devant un huissier de justice. La justice est donc aveugle et sourde …

The Beatles – The Beatles ($Environ 30,000)

Le très célèbre White album des Beatles de 1968, en version parlophone, contient un numéro de série. Les numéros en dessous de 000010 se vendent plus de 10 000 dollars, et la copie n°00005 s’est vendue 19 200 livres sur eBay.

 

Velvet Underground & Nico – The Velvet Underground & Nico ($25,200)

Histoire extraordinaire, en 2002, un canadien achète pour 75 cents un exemplaire du disque vinyl du mythique album à la banane des Velvet Underground. Étonné par le fait que les versions des chansons ne soient pas celles qu’il connaissait, il décide d’acquérir pour une poignée de centimes de plus un acétate, c’est-à-dire un pré-vinyle qui sert de modèle. La playlist de l’album officiel avait été modifiée par la suite. Le canadien revendra son acétate 25 200 dollars sur eBay. Chers amis collectionneurs, fouillez bien !

Ce contenu a été publié dans A la une, Derniere minute, Populaires, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à TOP 5 des vinyls les plus chers

  1. Bonjour,
    Je ne sais pas où vous avez trouvé cette histoire concernant le disque de JM Jarre, mais ce n’est pas vraiment ça !!

    Ce disque a été commandé à JM Jarre pour faire partie d’une exposition autour du theme du supermarché… avec des peintures, des sculptures, et donc une musique que Jarre a décidé de publier sur un support unique, pour qu’elle soit vendue aux encheres comme les autres oeuvres… il est par contre exact que la matrice a été détruite devant huissier, pour justement attester du caractère unique de ce disque.

    Pour l’anecdote, le disque est passé une fois en entier à la radio avant d’etre vendu, Jarre expliquant sur les ondes le pourquoi de ce disque unique et incitant les auditeurs à enregistrer la diffusion en lançant « piratez moi !! »

    • Merci pour votre précision cher DV, on s’est juste informé d’après une source dite sûre mais apparemment pas si sûre que çà. Heureusement, vous étiez là pour nous réorienter dans le bon sens … ^^

Articles suivants